Une artiste qui fait du bien

27 juillet 2016. Tout a changé pour ma meilleure amie. Pour son conjoint, ses filles, sa mère, sa soeur, ses collègues et pour moi. J’étais en vacances dans la voiture, lorsque mon téléphone afficha son appel. L’APPEL que je redoutais. Je … Lire la suite

Portrait à coeur ouvert

« Je veux montrer au monde entier que les épreuves n’enlèvent rien à la beauté des femmes. » -Amélie Lire la suite

JOLY, hommage à toutes les femmes

  Une étoile est passée dans ma vie et a littéralement changer mon regard sur celle-ci. Jolyane a changé ma façon de vivre, d’aimer et surtout d’exercer ma créativité. Elle a donné un souffle nouveau à mon approche photographique et … Lire la suite

Et si je m’aimais?

S’aimer.  Une action si difficile, particulièrement pour les femmes, je crois. Je n’étalerai pas ici mon passé, mais disons qu’en gros, ce mot n’a jamais été dans mon vocabulaire aussi loin que je me souvienne. Pourquoi? Les raisons sont nombreuses … Lire la suite

Et si c’était la dernière?

Un coup de masse est tombé dans mon entourage cette semaine.Encore.

La maladie a encore frappé. Lorsque celle-ci s’impose dans une vie, ça chamboule notre regard que nous posons sur elle. On remet tout en question, on serre encore plus nos enfants dans nos bras, on embrasse plus souvent notre amoureux, on fait des projets hâtifs, et j’en passe.

Mais ce qui est le plus fâchant dans ces moments là, c’est que nous attendons parfois cette maudite maladie pour remettre nos priorités en place… malheureusement.

Lorsqu’une étoile est passée dans ma vie, je me suis promise que j’allais vivre ma vie à fond, sans retenue ni armure. Et puis là, cette semaine, encore ce coup dans un entourage encore plus rapproché de moi. L’étau se resserre, ça me fout la chienne.

Depuis cette annonce, je me dis:

« Et si je savais que ma vie tenait à un fil? Je changerais quoi dans ma façon de la vivre? »

Vivez comme si c’était la dernière, profitez de tous les petits instants de bonheur et surtout, OSEZ faire les choses que vous rêvez de faire.

Amélie xx

 

S’assumer ou pas?

17 mai. Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie. Je suis encore surprise de voir qu’il y a beaucoup de chemin à faire sur ce sujet qui ne devrait plus être tabou, selon moi.

Ceux qui me connaisse savent que je suis outrée que des humains doivent encore en 2016 faire un « coming out ». Pourquoi faut-il faire une annonce de la sorte? J’espère qu’un jour, et je souhaite prochainement, que les humains pourront vivre leur orientation en toute liberté sans devoir faire une annonce telle un secret d’une double vie que l’on porte et que l’on stresse pendant 20 ans de peur d’être lapidé…

Pourquoi j’écris un billet sur cette journée internationale? Parce que c’est un peu en lien avec l’acceptation de soi. Le StudioB c’est ça.

Depuis quelques années déjà, j’essaie de redonner cette liberté et cette expression de soi à des femmes de tous âges, de toutes les formes, de toutes les orientations. Il est temps en 2016 que l’on prenne le contrôle de notre vie et que l’on vive pour vrai. Il est temps de casser nos barrières, nos préjugés, nos distorsions sur notre image corporelle. Il est temps de s’aimer pour qui nous sommes et d’embrasser la vie que nous avons envie de vivre. La vie est courte, trop courte.

Sur cette température d’un mois de novembre en plein mois de mai, à 8h05 AM et que mon studio ressemble à une chambre noire, je vous souhaite une magnifique journée internationale de l’acceptation de soi.

Je crois que la meilleure façon de s’aimer, c’est d’oser. C’est d’ailleurs pourquoi que j’ai fait de ce mot de 4 lettres ma mission et que je l’ai même de tatoué (en anglais) afin de ne jamais oublier sa signification.

Amélie xxx

 

Pourquoi… pas?

Pourquoi ne pas oser? Voici quelques idées.

  • Pour vous, car vous êtes belles, maintenant.
  • Pour votre confiance en vous.
  • Pour offrir un cadeau magnifique à votre futur époux ainsi qu’à vous avant de faire le grand saut.
  • Pour célébrer une nouvelle dizaine.
  • Pour célébrer un tournant dans votre vie: perte de poids, nouvelle vie, nouveau conjoint, réussite face à un long combat, la santé après une longue maladie, etc.
  • Pour célébrer la femme en vous qui a longtemps été mise de côté.
  • et j’en passe…

La majorité de mes clientes osent pour quelles raisons?

  • La majorité célèbrent leur 40 ans
  • Elles se marient
  • Elles osent, enfin!
  • Elles font passer leur envie en premier
  • Elles veulent célébrer la femme qui a trop longtemps été mise de côté

Pourquoi ne faut-il pas attendre?

  • Vous trouverez toujours une raison de ne pas le faire
  • Il faut célébrer celle que vous êtes maintenant
  • Laissez moi la chance de vous aider à redécouvrir la femme en vous
  • Peut importe votre âge, votre poids, votre histoire, toutes les femmes désirent retrouver l’estime d’elles-mêmes

Voici des commentaires de femmes qui ont osé:

  • WOWWWWWWWWWWWWWWWWWW Quelle belle façon de me sentir belle.  C’est un évènement que je n’oublierai jamais et en plus j’aurai les résultats pour revivre ces moments si merveilleux.  Tu as contribué à donner un sens à toute la démarche que j’ai entrepris.
  • Le sentiment que l’on ressent lorsqu’on se trouve belle sur une photo est indescriptible.
  • Tout ça pour te dire tellement le plus sincère des mercis!!! Jamais je n’aurais cru à cette vision de moi même si ça avait pas été de toi… J’arrive enfin à fermer un gros chapitre de ma vie. Et à partir de cette merveilleuse aventure, j’en debute un nouveau.
  • Il y a pas de mot assez gros, assez significatif, pour te dire combien je suis reconnaissante… Il y a rien qui décrit précisemment tout le bien que tu m’as fait…
  • OUFFF!!! C’est de toute beauté, Amélie. J’étais plutôt speechless (moi qui parle tout le temps quand je suis énervée!)
  • Ouffff mon cœur est plein d’émotions… J’en reviens juste pas que ce soit moi !!!! Merci … Tellement … ❤️

 

N’attendez pas! Osez!

Amélie xx

 

 

Vos commentaires sont si chers pour moi

Depuis mon plus jeune âge, j’ai toujours eu une mince confiance en moi. J’ai eu des montagnes russes de confiance par la suite.

Je me suis longtemps cherchée comme femme et comme entrepreneur. J’ai su très tôt que j’avais ce côté artistique et que je souhaitais être mon propre patron.

J’ai enfin trouvé le courage de m’écouter et de foncer dans le métier qui me passionne depuis l’âge de 7 ans. Mais malgré le fait que je suis très fière de moi et de tout le cheminement que j’ai pu parcourir, il me reste parfois des petites brèches de rechute de confiance. Plusieurs fois j’ai douté de moi au point de tout laisser tomber. Plusieurs fois j’ai eu le coeur qui débat, j’ai eu des moments de panique, des envies de tout arrêter, des passages de doute, de peur, d’angoisse, de peine, de joie, de bonheur incontrôlable, de fierté, de stress, d’insomnie, et j’en passe.

Alors croyez moi quand je vous dit que je ressens les mêmes questionnements et remises en question que vous. Je sais très bien ce que vous vivez lorsqu’à la veille de votre séance vous auriez envie de tout foutre en l’air, car vous laissez la peur vous envahir. C’est alors que je vous dit que le chemin sera peut-être épeurant et douloureux, mais que l’arrivée sera merveilleuse et en aura value la peine. Je le sais, car je le vis presqu’à tous les mois…

Et sachez que lorsque je reçois des courriels de votre part suite à votre session qui me disent le bien que cette expérience vous a apporté, ça met un baume sur mon coeur. J’ai reçu ce courriel dernièrement d’une cliente et je vous mentirais si je vous disais que je n’ai pas versé de larme en le lisant.

Merci à vous, merci à toutes celles qui osent et qui me laissent leur montrer ce qu’elles ne perçoivent plus… malheureusement beaucoup trop souvent.

Merci de contribuer à faire de mon rêve une réalité et de mettre ce baume si doux sur mes angoisses et mes doutes.

Amélie xx

Voici le courriel de ma cliente (qui sera anonyme):

Allo Amélie
 
Que dire de la journée d’hier.  WOWWWWWWWWWWWWWWWWWW Quelle belle façon de me sentir belle.  C’est un évènement que je n’oublierai jamais et en plus j’aurai les résultats pour revivre ces moments si merveilleux.  Tu as contribué à donner un sens à toute la démarche que j’ai entrepris au début du mois de décembre passé.  La perte de poids, commencer à m’entrainer, manger sainement, thérapie pour regagner la confiance en moi et surtout l’estime de moi-même.  T’as pas idée ce que ça m’a fait de vivre ça. 
J’espère que tu sais le bien que tu fais par ton approche, tu ne devrais jamais en douter.  Tu as une force intérieure et tu la transmets.  Tu précises que tu as parfois des trous dans tes phrases, mais t’as pas idée à quel point tes yeux les comblent.  Ton visage parle beaucoup, tu laisses facilement passer les sentiments que tu expliques avec des mots.  Je trouve que tu es une belle personne.  Continue ton œuvre, tu le fais tellement bien.
 
Merci à toi 

Ce droit d’exister

« Nous ne devenons pas ce que nous voulons, mais bien ce que nous croyons » – Oprah Winfrey

Moi.Amélie.38 ans.Photographe.Maman.Épouse. Verdict: Trop longtemps, je ne me suis pas donné le droit d’exister. J’y travaille encore et encore et ça s’améliore! Ça fait du bien et je me demande pourquoi je suis restée dans cette prison aussi longtemps?

C’est encore plus difficile lorsqu’une cliente partage la même prison que la nôtre. Voici son histoire qui ressemble étrangement à la mienne. Il n’y a jamais rien qui arrive pour rien… Je vous la partage avec son accord puisque plusieurs femmes se reconnaîtront également.

MlleB m’a rencontré il y a un peu plus d’un an dans le cadre d’une autre séance. C’est elle qui avait pris contact avec moi pour un projet d’une amie. Par la suite, plusieurs de ses amies sont venus au StudioB. Mais elle hésitait encore. Elle n’était pas prête tout simplement.

MlleB a dit: « Je veux essayer de dissiper ce regard trop dur, trop critique sur moi même… Me donner la chance d’exister comme femme… Me donner le droit d’être juste assez pour moi-même et non pas pour personne d’autre… »

Et après plus d’une année, elle s’est lancée. Nous avons discuté longtemps et à plusieurs reprises. Nous nous sommes confiée bien des choses. Nous avons mis sur table les plus petites et grandes peurs qui nous habitent. Et surtout, notre peur commune sur le droit d’exister. J’ai partagé beaucoup avec elle et je savais qu’elle était prête à faire le saut et que je serais là pour l’aider.

C’est avec une terrible angoisse qu’elle s’est présentée au StudioB le mois dernier. Mais plus les heures avançaient, plus sa carapace se diluait. Elle se laissait le droit d’exister pour une fois. 

De retour chez elle, l’angoisse a refait surface. Et si elle n’avait pas été à la hauteur? Pourquoi avait-elle fait le saut? Et si… Et si… Nous avons encore échangé et ses craintes ont diminué peu à peu.

Le jour du visionnement, je sais exactement dans quel état elle était. Je connais parfaitement cette sensation, cette peur, ce vide. Je savais que les photos étaient à son image, cette image qu’elle n’a plus d’elle-même. Quand je vous dit de me laisser capter ce que vous ne percevez plus… C’est exactement ce qu’elle ressentait. Son conjoint est venu avec elle au visionnement. C’était magique de voir ses yeux, son regard sur elle. Nous sommes vraiment dures envers nous-même. Beaucoup trop malheureusement.

MlleB n’était pas capable de faire un choix parmi les photos… Je savais que nous avions réussi ensemble à franchir ce cap.

MlleB a dit: « J’ai vu une femme que je n’avais pas vue depuis plusieurs années… Une femme assumée, confiante et resplendissante…. »

Elle gardera un magnifique souvenir de cette séance et elle pourra poser son regard sur la femme qu’elle est et enfin se donner le droit d’exister.

N’oubliez pas que « La plus belle prison dans laquelle les personnes vivent est la peur de ce que les autres pensent »

Osez, tout simplement!

Amélie xx

 

MlleB

Il n’arrivera jamais.

Non. Effectivement. Ça ne sera JAMAIS le bon moment pour faire une séance boudoir ou toute autre expérience hors du commun.

Vous attendrez de perdre 15 livres, de vous remettre en forme, d’acheter de beaux dessous, de reprendre confiance en vous, etc. Je les entend toutes ces raisons… Mais y a-t-il vraiment un bon moment pour se faire photographier?

Non.

Que ce soit pour une séance régulière ou une séance boudoir, il n’y aura jamais de bon moment. À toutes les fois que je pense à ça, je fredonne les paroles de la chanson Ironic d’Alanis Morissette qui parle des personnes qui attendent toute leur vie le bon moment et que finalement cette vie les rattrape sans avoir pu accomplir leur envie… Et croyez-moi que moi aussi je suis coupable sur beaucoup de chose dans ma vie privée et parfois même professionnelle. C’est un combat quotidien pour moi. C’est d’ailleurs pour cette raison que je vous bombarde toujours avec cette même rengaine!

Je vous met au défi de prendre cette nouvelle année 2016 avec un nouveau regard sur vous-même et allez-y! Faites ce voyage, prenez cette nouvelle direction professionnelle, osez un morceau de linge qui sort des sentiers battus! Ce combat peut se traduire dans plusieurs sphères de votre vie!

Osez, tout simplement! C’est le temps de vous écouter ! En passant, mon plus gros combat est de prendre des moyens de transport publics… Et vous?

Amélie xx

AmelieBoucherStudioBfb