Cette Différence qui rassemble

J’EXISTAIS pour eux. J’existais alors qu’eux, EUX avec un coeur gros comme l’univers passent souvent, trop souvent sous silence. Lire la suite

Cette si belle différence

J’espérais de tout coeur que ce projet revienne cette année… Je me croisais les doigts en cachette et j’essayais de trouver des moyens pour trouver du financement si jamais le tout manquait. Mon souhait fut exaucé!  Lire la suite

La fois où je me suis écoutée et que j’ai pleuré ma vie…

Comment commencer… disons que je suis maintenant habituée à parler de ma vie personnelle sur ce blog, mais là, c’est différent.

Si vous me suivez, vous savez que je fais du Boudoir depuis 2 ans et demi maintenant, mais que ça fait 6 ans que je suis photographe à temps plein avec mon volet PurePhotographie.  J’aime ces deux volets de tout mon coeur, mais j’ai une affection particulière envers mon volet Boudoir.

J’ai toujours eu une vision de la femme très saine et très claire. Du moins, c’est ce que je croyais…

Plusieurs clientes m’ont fait confiance depuis ces dernières années avec ma vision et ma créativité. Mais je mentais… BIG TIME. BIG FAIL. Je me mentais à moi-même. Je poussais mes clientes à s’aimer, à se dépasser, à avoir un regard sur leur féminité que je n’étais même pas capable d’avoir sur la mienne. Je savais que je ne me donnais pas à 100% et une partie de moi m’en voulait. Je me sentais un peu comme un imposteur.

Je voulais tant crier sur tous les toits que toutes les femmes devraient vivre au moins une fois une séance Boudoir, que ce genre de séance change une vie, un regard, une confiance… Mais je n’étais même pas prête à vivre ce genre de séance pour moi-même. Je me disais: Trop de vergetures, trop de peau, trop de gras, pas assez définie, pas assez féminine, pas assez sensuelle, pas assez de vulnérabilité… (si vous voulez voir un autre blog sur le sujet, cliquez ici )

Mais il y a 6 semaines, tout a changé.

En regardant instagram (je suis un peu accroc…vous aussi? suivez-moi sur: AmelieBoucherPhotographie), j’ai découvert des photographies de Boudoir qui m’ont complètement chamboulées… J’étais hypnotisée littéralement. Plus je les regardais, plus les larmes montaient. Je ressentais des émotions que je ne connaissais pas. Je me retrouvais tellement dans ces photos, elles représentaient totalement la vision que je n’avais jamais été capable d’exprimer à mes clientes et par le fait même, à moi-même. J’ai alors tout laissé sortir et je suis devenue vulnérable. Pour la p.r.e.m.i.è.r.e. fois depuis très très longtemps. Une partie du mur que j’ai réussi à construire au fil des années est alors tombé, plutôt explosé.

Depuis les dernières 5 semaines, au travers de mes séances dans mon volet PurePhotographie, j’ai suivi une formation du tonnerre qui durera encore un autre 5 semaines. Une formation qui m’a ouvert les yeux, qui a changé complètement ma façon de capter l’essence même de la féminité. Dorénavant, je me donne le droit de vous guider afin de recréer ce que j’ai en tête. Je suis toujours la même, mais avec une vision complètement différente. Je commence à m’accepter, à me trouver des qualités, et surtout, surtout à me respecter.

Je sais que la photographie Boudoir a encore beaucoup de chemin à parcourir puisque ça dérange encore trop (malheureusement) comme style de photographie. Je dois faire face à des d’idées préconçues et beaucoup trop de jugement. Lentement mais sûrement… J’ai maintenant un nouveau studio, un nouveau regard sur la femme, une nouvelle approche, un laisser-aller infini et je commence à livrer ce qui se cachait dans ma tête depuis trop longtemps… alors laissez-moi vous guider cette fois dans une nouvelle aventure très féminine et sans barrière… Les photos Boudoir avec ma nouvelle vision seront disponibles bientôt sur le blog… d’ici là…OSEZ

Amélie xx

Un moment unique comme photographe et comme maman…

Mélanie et Daryl ont accepté volontiers que je capte le moment le plus intime et le plus délicat dans la vie d’une femme et d’un couple… l’accouchement.  Étant moi même maman de deux garçons, cette expérience m’a fait vivre des émotions très intenses.  Dès l’arrivée à l’hôpital, mon coeur battait très fort… Tous mes souvenirs me revenaient en tête: mon arrivée à l’hôpital, l’odeur, le silence qui flotte dans cette partie de l’hôpital, les nouveaux papas qui ont l’émotion à fleur de peau…  Je revivais à travers Mélanie mes deux accouchements. Nous, les mamans, sommes tellement dans une bulle indescriptible lorsque nous sommes en plein travail, que nous ne sommes pas vraiment alerte à ce qui se passe autour de nous.  Quand le médecin nous regarde et nous demande de faire des trucs, nous nous exécutons sans trop penser.  Nous ne pouvons pas prendre de recul sur ce que nous sommes entrain de vivre. Tout se passe si vite, il y a le personnel dans la chambre, le stress, la nervosité, la douleur, la joie…  C’était maintenant à mon tour de vivre cette expérience de l’extérieur…  Ce fameux après-midi d’été, j’ai pu toucher, caresser, capter cette émotion si pure.  Un moment vrai, doux et si beau dans la vie d’un couple. Cet instant où tout l’amour que chacun partage prend vie d’une façon différente.  C’est dans le calme, l’attente et l’amour que bébé Caleb est né.  J’aurais tant aimé avoir des souvenirs des deux accouchement que j’ai eu puisque comme la plupart des mamans, je ne me souviens pas très bien du déroulement de cette folle journée!

Je dis souvent à mes clients qu’il faut exister dans les photos pour les prochaines générations.  Nos enfants et ceux qui viendront après eux n’auront que des photos comme souvenirs.  Mon plus jeune me demande très souvent de voir ses photos quand il était bébé. L’émerveillement dans ses yeux est magique et son émotion est palpable à chaque fois qu’il regarde ses photos.  À tous les jours, je sais que je fais le plus beau métier du monde et c’est grâce à des clients comme vous!  Encore le plus grand et sincère des merci à ce couple merveilleux, je suis très reconnaissante de votre confiance. Et je photographierai Caleb encore et encore pour les années à venir! xx Amélie xx