Et si c’était la dernière?

Un coup de masse est tombé dans mon entourage cette semaine.Encore.

La maladie a encore frappé. Lorsque celle-ci s’impose dans une vie, ça chamboule notre regard que nous posons sur elle. On remet tout en question, on serre encore plus nos enfants dans nos bras, on embrasse plus souvent notre amoureux, on fait des projets hâtifs, et j’en passe.

Mais ce qui est le plus fâchant dans ces moments là, c’est que nous attendons parfois cette maudite maladie pour remettre nos priorités en place… malheureusement.

Lorsqu’une étoile est passée dans ma vie, je me suis promise que j’allais vivre ma vie à fond, sans retenue ni armure. Et puis là, cette semaine, encore ce coup dans un entourage encore plus rapproché de moi. L’étau se resserre, ça me fout la chienne.

Depuis cette annonce, je me dis:

« Et si je savais que ma vie tenait à un fil? Je changerais quoi dans ma façon de la vivre? »

Vivez comme si c’était la dernière, profitez de tous les petits instants de bonheur et surtout, OSEZ faire les choses que vous rêvez de faire.

Amélie xx

 

La vulnérabilité n’est pas mon amie…

Être vulnérable…

Cette foutue vulnérabilité. Mon auteure préférée Brené Brown en parle dans toutes ses oeuvres. Je les ai t.o.u.t.e.s. Presque tous les passages dans mes livres sont en jaune fluo…

« La vulnérabilité ressemble à la vérité et se ressent comme du courage. La vérité et le courage ne sont pas toujours confortable, mais ils ne sont jamais une faiblesse. » Brené Brown

Présentement, je suis dans une énorme période de vulnérabilité. J’ai eu mon « AH-AH moment » comme le dirait si bien la magnifique Oprah Winfrey. Ça fait longtemps que ma petite voix intérieure le sait, mais ma tête n’a jamais voulu le reconnaître.

Mardi dernier j’ai donc eu mon coup de fouet au visage tellement fort que j’en ai pleuré. J’ai pleuré comme une petite fille, celle que je suis encore souvent. J’ai pleuré comme si cette vulnérabilité que je cache depuis déjà des décennies s’était enfin montré le bout du nez.

C’est donc à cet instant même que j’ai su. Je comprenais TOUT ce qui se passait à l’intérieur de moi. Je sais que je vous demande d’être vulnérable quand vous êtes devant mon objectif, que je souhaite du plus profond de mon coeur que la séance vous représente… Mais je n’étais pas capable de le faire pour moi-même… J’étais sincère avec vous, par rapport au regard que vous avez sur vous, mais je ne l’étais pas avec moi…

Tout changera d’ici quelques jours. Mon regard sur mon travail, mon approche, ma vision, mes interactions avec vous, mais surtout, ma vulnérabilité

J’ai décidé de faire le saut, de me faire confiance, d’osez à mon tour et surtout d’être v.u.l.n.é.r.a.b.l.e. 

À suivre…

En espérant vous lire dans mes nouvelles péripéties! J’entame un 10 semaines intensifs de chamboulements… Je serai alors plus présente sur mon blog et vous serez aux premières loges lors de mes combats et de mes réussites…

Prochain billet sur cette belle aventure qui me donne la peur au ventre!

Amélie xx

À quelle âge une femme n’est plus une femme?

Une femme est une femme. Mais dans notre société, on dirait qu’il y a une loi non-écrite que plus on vieilli, moins nous restons une femme aux yeux de la société. Et ce virus touche de plus en plus les jeunes…

Pourquoi la féminité serait tentée de quitter notre corps avec les bougies que nous soufflons au fil du temps? Qui a décidé que dans la définition de la féminité, l’âge y était?

FÉMINITÉ: nom féminin. Ensemble des caractères anatomiques et physiologiques propres à la femme. 

Au StudioB, la femme de 18 à 99 ans est la bienvenue. Nous célébrons la femme dans son ensemble, dans sa propre féminité, dans ses propres expériences, dans ses blessures, dans ses combats, dans ses joies.

Plusieurs femmes me disent souvent que mes clientes sont des mannequins puisqu’elles sont toutes jeunes. Alors la réponse est non. Je ne fais aucune séance avec des mannequins. Je ne peux malheureusement pas montrer toutes les clientes qui passent au StudioB, puisque la majorité ne désirent pas être « exposé ». Et je respecte entièrement leur décision. Mais sachez que chacune d’entre vous avez votre place et que vous avez le droit de vous sentir belles autant qu’une autre.

Alors, pour la nouvelle année… OSEZ!

Existez.

Je suis une fille. Une femme. Une épouse. Une amie. Une maman. Une photographe.

Je suis une femme qui a longtemps doutée d’elle-même (et parfois encore…), une fille qui a été blessé dans son regard sur elle-même, une maman dont le corps a changé au fil du temps, une photographe qui ne souhaite qu’une chose: que toutes les femmes puissent se voir comme elles le sont vraiment. Je voudrais que toutes les femmes puissent vivre l’expérience StudioB afin de se redécouvrir, de pouvoir se trouver belles, de vivre une expérience magnifique qui célèbre la femme.

« La plus grande prison dans laquelle nous vivons, est la peur de ce que les autres pensent… »

J’ai eu la chance d’avoir 5 femmes avec une histoire différente à chacune en studio. Elles ont eu la chance de se faire dorloter pendant quelques heures. C’est tellement beau de voir cinq femmes qui ne se connaissent pas, qui ont un bagage très différent, des âges différents, interagir les unes avec les autres. Elles discutaient de leurs vies, leurs craintes, leurs peurs, la vision d’elles-même. C’est dans une atmosphère de rires et de respect que cette journée a passée beaucoup trop vite!

Voici dont quelques clichés de cette magnifique session:

www.studioboudoir.ca

www.studioboudoir.ca

www.studioboudoir.ca

www.studioboudoir.ca

www.studioboudoir.ca

 

 

 

À chacune votre histoire… Voici celle de Mlle A

Ma devise pour mon volet Boudoir au StudioB, c’est OSEZ. Mais ce mot peut avoir plusieurs définitions.

Pour moi OSEZ veut dire aller plus loin que la raison, plus loin que la peur, plus loin que notre propre perception. Nous sommes toutes prisonnières de ce que les autres pensent de nous…

Au StudioB, c’est exactement le contraire. Je pose toujours la question sur ce qui pousse la future cliente à oser. Pour moi c’est hyper important, et avec cette question, ça le sera également pour elle.

L’été, j’ai effectivement plusieurs Mlles qui osent puisqu’elles se marient (ce qui est un excellent cadeau à faire et à se faire…), mais la majorité de ma clientèle sont des femmes qui le font pour elles, pour enfin se sentir femmes à nouveau ou pour la toute première fois. C’est exactement pour cette dernière raison que Mlle A a osé. Pour elle, pour son regard sur elle, pour qu’elle puisse enfin se trouver belle, pour qu’elle puisse enfin voir ce que les autres voient.

C’est avec toute la générosité du monde qu’elle s’est laissé aller, qu’elle m’a laissé entrer dans sa bulle si fragile. À première vue, Mlle A a tout pour elle. Mais comme plusieurs d’entre nous, elle a des petits démons bien enfouis.

Je posterai seulement deux photos (la même) avec une touche différente. Je lui laisserai la surprise pour les autres… 🙂  C’est la même photo, mais avec une ambiance différente qui fait que l’on dirait qu’elle nous fait voyager ailleurs.

Merci toi qui a su me laisser carte blanche et qui m’a fait confiance dès les premiers instants!

Amélie xxx

 

Manquer une part d’amitié.

L’amitié entre femmes. Elle est précieuse, unique, vraie, drôle, différente. Elle ne se quantifie pas, elle est parfaite dans les imperfections qu’elle apporte.

J’ai beaucoup d’amies dans ma vie, elles y sont toutes pour des raisons différentes. Certaines sont loin, certaines durent depuis plus de 20 ans, certaines sont nouvelles et oh combien importantes!

Mais je crois qu’entre femmes et qu’en amitié, ce qui est le plus difficile (du moins pour moi), c’est quand cette amitié devient différente.

Je m’explique.

Une GRANDE amie à moi quittera bientôt pour retourner dans son pays de l’autre côté de l’Océan. Le genre d’endroit que pour la voir, je dois prendre l’avion… Ce moyen de transport et moi, c’est la guerre.

Suite à ce départ #quim’arrachelecoeuretquimerenddejànostalgique, je serai donc en manque… d’amitié.

Ce manque (quel qu’il soit) peut être cuisiné à toutes les sauces. Ce manque est différent pour chacune d’entre nous. Ce manque fait parfois mal, ce manque est souvent jugé, ce manque est intimement relié à notre estime de soi. Ce manque, il est dans vous, il est dans moi. Il est viscéral, il est destructeur. Il est sournois, il est protecteur.

Présentement, il ne me manque presque rien (au point de vue de l’amitié)… du moins pendant encore quelques semaines…

Dans la vie, nous avons tous une âme soeur, et j’y crois dur comme fer. J’ai trouvé LES miennes. Mon âme soeur en amour et mon âme soeur en amitié. Cette dernière (amitié) vient de l’autre côté de l’Océan (tout comme mon mari! Ah! Ces Français!). Elle fait partie de ma vie depuis 2002. Elle est ma moitié d’amitié à la française. Depuis plusieurs années, elle va et vient entre la France et le Québec, puisqu’elle recherche justement son manque…le sien. Elle voyage afin de se trouver ou plutôt de se re-trouver. Pour une xieme fois, je devrai lui faire un aurevoir à la fin de l’été. À chaque fois mon coeur tombe en manque d’amitié profonde, il perd un peu sa moitié. Il perd celle avec laquelle il a fait tant de folies, avec laquelle il a passé des boîtes de kleenex, avec laquelle il est n’a pas besoin de s’exprimer pour se faire comprendre, avec laquelle il a vu se perdre et revenir à la surface tranquillement…

Afin de vraiment en finir avec ce manque, Mlle G m’a demandé de la photographier. Premièrement, j’ai été très touchée, car je connais les raisons qui l’ont poussé à vouloir venir au StudioB. En tant que photographe Boudoir, je capte l’intimité et la féminité des mes clientes, sans les connaître tout à fait. Mais lorsque la cliente est une amie chère… La séance prend un tout autre sens.

Elle a vu qu’une photo à date et première chose qu’elle m’a dit c’est: « Ouin, tu me connais vraiment…  »  Ça me fait le plus grand bonheur, puisque c’est tout un défi de capter l’essence même de l’intimité avec quelqu’un je connais presque par coeur.

Merci de ta confiance, merci de ton amitié franche, merci de ton écoute, de ta présence, d’être toi…

Tu vas me manquer… comme à toutes les fois…

Love you xxx

Amélie xx

 

Croire.

J’ai toujours cru que j’étais née pour un petit pain.

J’ai toujours cru que le négatif était imprégné dans mon âme.

J’ai toujours cru que les autres avaient plus que moi.

J’ai toujours cru en mes amies, mais en moi

Jusqu’au jour où j’en ai eu marre à en avoir mal au coeur. J’avais alors touché le fond. Sûrement le fond de mon négativisme envers la vie. Celle dans laquelle je faisais partie malgré moi… Celle qui me donnait tout plein d’opportunités que je ne voulais pas attraper, celle qui voulait tant m’apprivoiser malgré moi. Celle qui m’avait volé une partie de mon enfance, celle qui m’avait fait douter, trop longtemps.

En touchant le fond, j’ai alors rebondi. Ce bond m’a fait voir par-dessus la crasse qui s’était amassée durant toutes ces années. Ma vision s’est alors éclairée, voire adoucie. Une lueur se dessinait, enfin je pouvais croire.

Croire en moi.

Croire au bonheur.

Croire que ma place est ici.

Croire que mon côté artistique est autant valable que les autres passion.

Croire que je peux voir la vie à travers mon objectif.

Croire que même lorsqu’on se bat on peut se relever.

Croire.Simplement.

La journée que j’ai arrêté de me comparer, de voir la beauté seulement chez les autres, de savoir que MOI aussi j’ai MA place. Cette décision fut la plus belle et la plus intense.

Dans la vie, je crois fortement qu’il faut lâcher prise et faire confiance à la vie. Celle à laquelle j’ai trop longtemps et trop souvent tourné le dos.

Quand j’ai commencé mon volet Boudoir, c’est justement ce que je voulais transmettre. Je veux offrir aux femmes un moment de bien-être, de féminité, de sensualité. Une séance photo où celles qui comme moi ont trop souvent douté, se sont trop souvent oublié

Distes-vous qu’à chaque fois qu’une Mlle laisse tomber ses barrières devant mon objectif, elle apporte les miennes dans la chute. C’est autant bénéfique pour ma cliente que pour moi. Je connais vos craintes, je sais vos hésitations. Alors je répète de nombreuses fois pendant la séance…

 

Il ne suffit de croire.

 

Amélie xxx

 

 

Comment désirez-vous être photographié?

Le StudioB est un endroit pour la femme. Pour nous, pour vous. Pour celles qui ont perdu leur féminité, pour celles qui n’osent plus, pour celles qui veulent s’offrir une expérience unique, pour celles qui veulent immortaliser un moment de leur vie et j’en passe.

La question qui revient le plus souvent est :  Mais si ce type de photographie n’était pas pour moi? Je suis trop si, je suis pas assez cela…

Ce billet se veut une explication de ma vision du Boudoir, de la femme, de mon art, de ma passion.

Je vais exposer quelques questions qui reviennent la majorité du temps et j’y répondrai en toute honnêteté.

 

1- Est-ce que les femmes sur votre site sont toutes des mannequins?   Non. Aucune d’entre elles sont des mannequins. Elles sont toutes des femmes avec un passé, une peur, une retenue, une histoire, un but, une vision, un souhait.

2- Est-ce que nous sommes obligées d’accepter le dévoilement public, style Facebook ou autre?   Pas du tout. Chaque cliente est dans son droit de refuser d’apparaître sur un site public. C’est d’ailleurs la raison que très peu de photos se retrouvent sur mon site web: www.studioboudoir.ca ou sur Facebook.

3- Combien de temps dure une séance Boudoir?   Ce qui est le plus important pour moi dans mon style c’est le regard. La confiance qui s’installe entre ma cliente et moi. Je travaille sur ce regard pendant de longues minutes avant la séance. Je vous dirige, je vous encourage, je vous démontre en mouvement ce qui mijote dans ma tête. Vous êtes accompagnées tout le long du processus de cette magnifique expérience. La majorité du temps, il faut compter environ 4 heures pour une séance incluant le maquillage et la coiffure.

4- Est-ce que la coiffure et le maquillage sont inclus? Est-ce une professionnelle ou c’est toi qui fait le tout?   Bien certainement, le maquillage et la coiffure sont fait par une professionnelle qui a plus de 20 ans de métier. Nous formons une équipe très serrée, nous sommes des « freak » de la minutie, nous nous comprenons sans parler, et elle m’assiste et m’accompagne durant toute la séance. Vous êtes pris en charge du début à la fin.

5- Combien de « kit » je peux apporter?   Plus il y en a, plus la séance sera longue. Il est préférable de s’en tenir à quatre. Je regarde toujours avec vous avant et pendant la séance ce qui serait préférable pour vos goûts.

6- Suis-je obligée de me mettre en sous-vêtements?   Pas du tout! Des clientes ont déjà seulement apporté une chemise, un jeans, une robe, une nuisette, etc. L’important, c’est de vous sentir bien, belle et surtout en confiance. Vous n’êtes jamais obligé de faire quoi que ce soit que vous n’aimez pas.

7- Puis-je amener une amie avec moi pour m’encourager?   La majorité du temps, non.  Je peux faire quelques exceptions, mais j’aime vraiment être mon équipe et la cliente. Le lien de confiance, de proximité doit être présent sans avoir une vision « extérieure » qui peut sortir la cliente de sa zone de confiance.

8- Faites-vous des couples?   Non. Le StudioB est vraiment un endroit pour la femme. Je veux qu’elle soit le centre de l’attention pendant toute la séance.

9- Vous déplacez-vous dans les hôtels?   Oui certainement. Mais la chambre est à la discrétion de la cliente. Celle-ci doit s’assurer d’avoir une chambre avec une belle luminosité, puisque je suis une photographe en lumière naturelle.

10- Vous déplacez-vous à domicile?   Non malheureusement. Pas pour le volet Boudoir. C’est pourquoi j’ai mon studio qui répond à toutes mes attentes et mes besoins.

11- Avez-vous de la place rapidement?    Certainement! L’expérience StudioB est disponible en avant-midi seulement et selon l’horaire de semaine. Il est possible que quelques fois j’offre des séances la fin de semaine, mais très rarement. Je demande toujours de me donner 3 dates pour vérifier la disponibilité avec ma maquilleuse et la confirmation se fait très rapidement. J’ai une liste d’attente également si votre choix est spécifique. Je me garde toujours deux places par semaine pour les « dernières minutes » et les « j’aimerais faire un cadeau à mon conjoint »!

12- En serais-je transformé?   Oh que oui!  Mes clientes en ressortent avec une estime renouvelée, elles adorent l’expérience. C’est pourquoi je dis toujours à mes clientes de se réserver un souper au restaurant en tête à tête la soirée même!  Je sais que j’ai atteint ma vision quand lors du visionnement, je dois tendre une boîte de papier mouchoir à ma cliente!

13- Au visionnement, puis-je être accompagnée?   Certainement! La seule chose que je demande, c’est de rester entre adultes. Les mineurs ne sont pas autorisés.

 

14- J’ai hâte de vous rencontrer! Et vous, comment désirez-vous être photographié? 

 

Amélie xxx

 

Quand la peur est votre prison.

J’entends souvent…

Ahhh j’aimerais faire un cadeau à mon conjoint, il aime cette partie de mon corps, il aime ce genre de photo… IL.

Et je réponds: Et VOUS?  Qui MOI?

Et puis là, silence. Un looong silence. Je peux même palper le malaise, les émotions qui montent.

Quand est-ce fut la dernière fois où vous avez pensé ou fait quelque chose pour VOUS?  Oui, très certainement, votre conjoint aimera le résultat de votre séance photo, mais je dis à toutes mes clientes, qu’elles doivent le faire pour ELLES avant tout. Elles doivent s’offrir ce cadeau, cette unique expérience.

Les femmes arrivent au StudioB sans maquillage, au naturel et elles sentent le besoin de s’excuser, de s’expliquer, de se comparer… Mais de quoi? Pourquoi? Par rapport à qui?

Ma maquilleuse et moi sommes dans cette expérience pour vous faire sentir belles et cette séance n’est qu’une façon d’y arriver autrement. Nous voyons en vous toute la délicatesse, toutes les expériences, les cicatrices, les batailles, les rires, les moments précieux que vous avez eu et que votre corps nous partage le tout.

Comme je dis toujours à mes clientes, nous avons chacune notre histoire, nos hauts et nos bas. Cette beauté vous ne la voyez plus en vous, mais vous êtes capables de faire taire vos amies qui parlent d’elles de cette manière… Et si mon équipe voyait justement en vous ce que vous pouvez percevoir chez les autres?

Mes clientes arrivent toutes avec des idées préconçues et plus la séance avance ( c’est looong une séance Boudoir… pour être à l’aise et vraiment se laisser aller, il faut du temps), elles se laissent guider et lorsque c’est terminé, malgré la fatigue, elles recommenceraient. (ma phrase préférée! )

Mes séances sont toutes différentes. Je ne peux pas faire les mêmes poses avec toutes mes clientes. Je m’adapte, l’inspiration me vient vraiment selon votre vision, vos envies, vos goûts, selon vous, simplement. C’est ce qui est magnifique et surtout « unique ».

Au StudioB, les femmes sortent de la plus grande prison dans laquelle elles vivent, celle de la peur de ce que les autres pensent d’elles-mêmes…

J’ai choisi comme slogan OSEZ  et ce choix représente très bien ma vision du StudioB. Cet endroit pour les femmes, où il n’y a pas d’âge, pas de taille, pas de comparaison, pas de mais…

 

À l’approche de la fête des Mères, je souhaite de tout coeur que vous allez penser à vous, retrouver celle qui s’est trop longtemps oubliée ou simplement celle qui n’a jamais osé…

Bonne Fête à toutes les mamans, celles qui ont passé tout près, celles qui ont traversé l’inimaginable, celles qui le seront, celles qui chérissent ce projet, à vous, à nous.

Amélie xxx