La vulnérabilité n’est pas mon amie…

Être vulnérable…

Cette foutue vulnérabilité. Mon auteure préférée Brené Brown en parle dans toutes ses oeuvres. Je les ai t.o.u.t.e.s. Presque tous les passages dans mes livres sont en jaune fluo…

« La vulnérabilité ressemble à la vérité et se ressent comme du courage. La vérité et le courage ne sont pas toujours confortable, mais ils ne sont jamais une faiblesse. » Brené Brown

Présentement, je suis dans une énorme période de vulnérabilité. J’ai eu mon « AH-AH moment » comme le dirait si bien la magnifique Oprah Winfrey. Ça fait longtemps que ma petite voix intérieure le sait, mais ma tête n’a jamais voulu le reconnaître.

Mardi dernier j’ai donc eu mon coup de fouet au visage tellement fort que j’en ai pleuré. J’ai pleuré comme une petite fille, celle que je suis encore souvent. J’ai pleuré comme si cette vulnérabilité que je cache depuis déjà des décennies s’était enfin montré le bout du nez.

C’est donc à cet instant même que j’ai su. Je comprenais TOUT ce qui se passait à l’intérieur de moi. Je sais que je vous demande d’être vulnérable quand vous êtes devant mon objectif, que je souhaite du plus profond de mon coeur que la séance vous représente… Mais je n’étais pas capable de le faire pour moi-même… J’étais sincère avec vous, par rapport au regard que vous avez sur vous, mais je ne l’étais pas avec moi…

Tout changera d’ici quelques jours. Mon regard sur mon travail, mon approche, ma vision, mes interactions avec vous, mais surtout, ma vulnérabilité

J’ai décidé de faire le saut, de me faire confiance, d’osez à mon tour et surtout d’être v.u.l.n.é.r.a.b.l.e. 

À suivre…

En espérant vous lire dans mes nouvelles péripéties! J’entame un 10 semaines intensifs de chamboulements… Je serai alors plus présente sur mon blog et vous serez aux premières loges lors de mes combats et de mes réussites…

Prochain billet sur cette belle aventure qui me donne la peur au ventre!

Amélie xx

Insomnie…

Il est 03h52 am…. Je ne dors pas… J’ai la tête qui pense, qui trotte, qui a mal. J’ai une boule au ventre. J’en veux à la vie. Je lui en veut, point. Cette vie peut être si belle, si merveilleuse, mais si injuste à la fois. Une MLLE dont je vais taire le nom livrera un autre combat… J’ai froid. Dans mon salon obscur, même ma couverture douce ne me réchauffe pas. Je ne fais que penser à toi, à ta famille, à tes proches, à l’homme de ta vie et surtout tes enfants. Ils ont une maman forte, une combattante, une mère extraordinaire.

Je tiens à écrire ce blog aujourd’hui aux petites heures du matin puisque je veux vous dire que ma relation de photographe va au-delà des photos… Devant mon objectif, les MLLE se livrent totalement à moi dans leur plus grande pudeur. C’est un beau geste de confiance et une relation se créer. Je savais que je tissais des liens forts suite à une séance, mais je ne savais pas à quel point. Le point où je dois me lever la nuit pour écrire un blog afin de me libérer de toute la rage qui monte en moi. Cette MLLE a croisé mon chemin pour bien des raisons et je sais que le lien qui nous unit en tant que Photographe/Client et maintenant un lien d’amitié et il est unique. Cette relation prend encore plus de sens aujourd’hui, à 04h11 am. Cette MLLE s’est mise à nu devant mon objectif avec toute sa féminité, maintenant je lui rend la pareil. Je livre mes états d’âmes du plus profond de mon coeur. Je crois que ça vaut la peine que j’écrive au TU et au Je… Je te souhaite, chère amie, de trouver la force en toi, de prendre la mienne et celle de tous ceux et celles qui t’appuie. Tu es une femme merveilleuse avec une telle générosité. Tu es une femme que lorsqu’on la croise, on ne peut l’oublier. Tu es vraie, sincère, douce, généreuse et forte. Sache que je pense à toi. Ce billet est pour toi, pour les femmes qui ont trouvé cette force. Je t’embrasse xxx