Et si c’était la dernière?

Un coup de masse est tombé dans mon entourage cette semaine.Encore.

La maladie a encore frappé. Lorsque celle-ci s’impose dans une vie, ça chamboule notre regard que nous posons sur elle. On remet tout en question, on serre encore plus nos enfants dans nos bras, on embrasse plus souvent notre amoureux, on fait des projets hâtifs, et j’en passe.

Mais ce qui est le plus fâchant dans ces moments là, c’est que nous attendons parfois cette maudite maladie pour remettre nos priorités en place… malheureusement.

Lorsqu’une étoile est passée dans ma vie, je me suis promise que j’allais vivre ma vie à fond, sans retenue ni armure. Et puis là, cette semaine, encore ce coup dans un entourage encore plus rapproché de moi. L’étau se resserre, ça me fout la chienne.

Depuis cette annonce, je me dis:

« Et si je savais que ma vie tenait à un fil? Je changerais quoi dans ma façon de la vivre? »

Vivez comme si c’était la dernière, profitez de tous les petits instants de bonheur et surtout, OSEZ faire les choses que vous rêvez de faire.

Amélie xx

 

La fois où je me suis écoutée et que j’ai pleuré ma vie…

Comment commencer… disons que je suis maintenant habituée à parler de ma vie personnelle sur ce blog, mais là, c’est différent.

Si vous me suivez, vous savez que je fais du Boudoir depuis 2 ans et demi maintenant, mais que ça fait 6 ans que je suis photographe à temps plein avec mon volet PurePhotographie.  J’aime ces deux volets de tout mon coeur, mais j’ai une affection particulière envers mon volet Boudoir.

J’ai toujours eu une vision de la femme très saine et très claire. Du moins, c’est ce que je croyais…

Plusieurs clientes m’ont fait confiance depuis ces dernières années avec ma vision et ma créativité. Mais je mentais… BIG TIME. BIG FAIL. Je me mentais à moi-même. Je poussais mes clientes à s’aimer, à se dépasser, à avoir un regard sur leur féminité que je n’étais même pas capable d’avoir sur la mienne. Je savais que je ne me donnais pas à 100% et une partie de moi m’en voulait. Je me sentais un peu comme un imposteur.

Je voulais tant crier sur tous les toits que toutes les femmes devraient vivre au moins une fois une séance Boudoir, que ce genre de séance change une vie, un regard, une confiance… Mais je n’étais même pas prête à vivre ce genre de séance pour moi-même. Je me disais: Trop de vergetures, trop de peau, trop de gras, pas assez définie, pas assez féminine, pas assez sensuelle, pas assez de vulnérabilité… (si vous voulez voir un autre blog sur le sujet, cliquez ici )

Mais il y a 6 semaines, tout a changé.

En regardant instagram (je suis un peu accroc…vous aussi? suivez-moi sur: AmelieBoucherPhotographie), j’ai découvert des photographies de Boudoir qui m’ont complètement chamboulées… J’étais hypnotisée littéralement. Plus je les regardais, plus les larmes montaient. Je ressentais des émotions que je ne connaissais pas. Je me retrouvais tellement dans ces photos, elles représentaient totalement la vision que je n’avais jamais été capable d’exprimer à mes clientes et par le fait même, à moi-même. J’ai alors tout laissé sortir et je suis devenue vulnérable. Pour la p.r.e.m.i.è.r.e. fois depuis très très longtemps. Une partie du mur que j’ai réussi à construire au fil des années est alors tombé, plutôt explosé.

Depuis les dernières 5 semaines, au travers de mes séances dans mon volet PurePhotographie, j’ai suivi une formation du tonnerre qui durera encore un autre 5 semaines. Une formation qui m’a ouvert les yeux, qui a changé complètement ma façon de capter l’essence même de la féminité. Dorénavant, je me donne le droit de vous guider afin de recréer ce que j’ai en tête. Je suis toujours la même, mais avec une vision complètement différente. Je commence à m’accepter, à me trouver des qualités, et surtout, surtout à me respecter.

Je sais que la photographie Boudoir a encore beaucoup de chemin à parcourir puisque ça dérange encore trop (malheureusement) comme style de photographie. Je dois faire face à des d’idées préconçues et beaucoup trop de jugement. Lentement mais sûrement… J’ai maintenant un nouveau studio, un nouveau regard sur la femme, une nouvelle approche, un laisser-aller infini et je commence à livrer ce qui se cachait dans ma tête depuis trop longtemps… alors laissez-moi vous guider cette fois dans une nouvelle aventure très féminine et sans barrière… Les photos Boudoir avec ma nouvelle vision seront disponibles bientôt sur le blog… d’ici là…OSEZ

Amélie xx

La vulnérabilité n’est pas mon amie…

Être vulnérable…

Cette foutue vulnérabilité. Mon auteure préférée Brené Brown en parle dans toutes ses oeuvres. Je les ai t.o.u.t.e.s. Presque tous les passages dans mes livres sont en jaune fluo…

« La vulnérabilité ressemble à la vérité et se ressent comme du courage. La vérité et le courage ne sont pas toujours confortable, mais ils ne sont jamais une faiblesse. » Brené Brown

Présentement, je suis dans une énorme période de vulnérabilité. J’ai eu mon « AH-AH moment » comme le dirait si bien la magnifique Oprah Winfrey. Ça fait longtemps que ma petite voix intérieure le sait, mais ma tête n’a jamais voulu le reconnaître.

Mardi dernier j’ai donc eu mon coup de fouet au visage tellement fort que j’en ai pleuré. J’ai pleuré comme une petite fille, celle que je suis encore souvent. J’ai pleuré comme si cette vulnérabilité que je cache depuis déjà des décennies s’était enfin montré le bout du nez.

C’est donc à cet instant même que j’ai su. Je comprenais TOUT ce qui se passait à l’intérieur de moi. Je sais que je vous demande d’être vulnérable quand vous êtes devant mon objectif, que je souhaite du plus profond de mon coeur que la séance vous représente… Mais je n’étais pas capable de le faire pour moi-même… J’étais sincère avec vous, par rapport au regard que vous avez sur vous, mais je ne l’étais pas avec moi…

Tout changera d’ici quelques jours. Mon regard sur mon travail, mon approche, ma vision, mes interactions avec vous, mais surtout, ma vulnérabilité

J’ai décidé de faire le saut, de me faire confiance, d’osez à mon tour et surtout d’être v.u.l.n.é.r.a.b.l.e. 

À suivre…

En espérant vous lire dans mes nouvelles péripéties! J’entame un 10 semaines intensifs de chamboulements… Je serai alors plus présente sur mon blog et vous serez aux premières loges lors de mes combats et de mes réussites…

Prochain billet sur cette belle aventure qui me donne la peur au ventre!

Amélie xx

Vos batailles… leurs témoignages

Je suis en constante bataille.

Je me bat contre vos idées noires, contre le regard que vous posez sur vous-mêmes, contre le regard des autres, contre les préjugés, contre ma confiance en moi…

J’entends en boucle ces défaites coulées dans le béton: Je ne suis pas assez belle, il faudrait que je perde un peu de poids avant, je n’ai pas les sous, je ne serai jamais capable, je ne suis pas une mannequin, je n’ai pas assez de seins, mes hanches sont trop voluptueuses, je n’ai pas de jolis sous-vêtements, j’ai de la cellulite, j’ai des vergetures, je suis trop blanche, je suis due pour ma coloration, etc, etc, etc, etc…

J’aimerais tellement vous criez dans ces moments là que vous êtes P.A.R.F.A.I.T.E.S comme vous êtes. Vous êtes une maman, une épouse, une fille, une grand-maman, une soeur, une amie, une combattante, une femme P.O.I.N.T. Vous êtes belles maintenant, tout de suite, en ce moment même où vous lisez ces lignes.

À toutes les fois où je commence à écrire un blog pour StudioB, j’ai la chair de poule et les larmes aux yeux. Pourquoi? Car je suis une femme moi aussi. J’ai les mêmes idées noires que les vôtres, les mêmes interrogations, les mêmes peurs. Je pose malheureusement le même regard sur mon corps, les mêmes raisons folles me viennent également en tête. C’est pour cette raison que j’ai décidé de lancer StudioB il y a déjà deux ans et demi. Pour toutes les femmes, pour vous et pour moi. Laissez-moi capter ce que vous ne percevez plus…

D’ici là, voici 10 bonnes raisons d’osez!

1- Vous méritez du temps pour vous, que pour vous, seulement pour vous

2- Vous faire dorloter pendant 4 heures avec coiffure et maquillage et séance magique

3- Reprendre confiance en vous

4- Être fière de vous en osant

5- Vous sentir femme à nouveau

6- Reprendre le contrôle de votre féminité

7- Existez dans vos photos

8- Célébrez la femme en vous

9- Apprendre à vous abandonner

10- Vous sentir hyper sexy et femme

Ce n’est pas assez? Voici des commentaires de clientes suite à leur expérience et au visionnement des photos:

« Comment condenser une telle expérience en 5 minutes….. 
Comme je te l’ai déjà écrit, ma première visite chez toi fut révélatrice. Une étincelle a fait jaillir un désir enfoui d’être la femme que j’avais été jadis…. Depuis ma vision de moi-même a totalement changé. Ode à mon corps parfaitement imparfait 😉
Je le chéri!!! J’en prends soin, je le mérite, j’ai recommencé à courir. Mon objectif 10km à la fin de l’été. Je me trouve belle !!!!!  Je suis honorée d’avoir pu poser sous ton œil. J’adore mes photos. J’en voudrais encore et encore …. Comme une dépendance… Je suis en sevrage ….. A chaque fois que je les regardes je me sens femme , puissante et désirable. En contrôle!
Vulnérable et forte à la fois !!!! 
En espérant tellement te revoir ❤️ » 

« Séance glamour : c’était une première pour moi… première fois que je faisais une séance photo de Moi, juste pour moi… J’ai plutôt l’habitude d’être celle qui prend les photos… Je dois avouer que ce rôle me convient parfaitement car il y a toujours quelque chose qui cloche à mes yeux lorsque je figure sur une photo !Le matin de la séance, j’ai failli annuler, un peu gênée de me présenter devant une inconnue qui allait m’observer, me photographier… Je suis plus du type discrète qui n’aime pas attirer l’attention… mais j’y suis allée… 

Et quelle magnifique expérience !!! Dès mon arrivée, je me suis sentie accueillie et prise en charge comme si j’étais une « vraie modèle » ! Amélie est d’abord et avant tout une personne passionnée par son métier et par les personnes qu’elle rencontre. Elle a un don pour nous mettre à l’aise et après quelques minutes, on n’oublie qu’on la connaît à peine. Chaleureuse, simple, douce, elle sait reconnaître la beauté d’une personne et la mettre en valeur.  Je recommande cette expérience à toutes les femmes et pourquoi pas quelques fois dans leur vie ! Pour ma part, je me promets de répéter l’expérience ! Merci Amélie ! »

« L’expérience au Studio B … En un seul mot … Je dirais découverte ! J’ai eu la chance de faire cette expérience à deux reprises , une fois enceinte et l’autre fois après ma petite remise en forme Hihihihi ! À chaque fois, j’y ai découvert quelque chose sur moi… Tous les jours, on se regarde. On se voit dans la glace le matin , on se voit à travers les yeux de nos enfants , on se voit à travers les yeux de notre amoureux… Mais souvent le reflet qui nous est renvoyé est une image teintée de plusieurs préjugés , parfois favorables …mais le plus souvent défavorables.

Nous sommes des femmes après tout ! On se trouve moche le matin en se regardant et on se dit ouuuffff … Je n’aime pas tel ou tel chose , je suis grosse , ect…. Nos enfants nous trouvent jolies, notre amoureux aussi , mais immédiatement nous mettons cela sur le compte de leur amour pour nous. Lorsque j’ai vu les photos, aux deux reprises , je me suis à peine reconnue ! Se voir , se trouver belle , se dire … : »je ressemble vraiment à ça ?  » …  » mon chum me vois vraiment comme ça ?  » … Ça n’a pas de prix ! Et ça , c’est une nouvelle découverte chaque fois. Durant toute ma grossesse , cette image de moi m’a suivi , et jamais je ne me suis trouvé aussi belle durant mes autres grossesses ! Mais , ce n’est pas tout ce que ces séances m’ont apportées! Ce sont des journées qui resteront gravées dans ma mémoire ! Combien de fois dans une vie on peut jouer au mannequin en se faisant coiffer, maquiller, habiller et complimenter par une équipe de professionnelles ?! Et bien , moi , c’était les seules fois de toute ma vie ! Tout dans les moindre détails était parfait ! L’équipe , le avant , le après , le pendant ! Merci pour ces expériences , merci pour ses souvenirs autant en photos que dans ma mémoire . Merci pour m’avoir fait découvrir une facette de moi féminine et sensuelle que j’ignorais . Et merci pour m’avoir permis de créer des liens encore plus étroits avec des personnes exceptionnelles. »

Et maintenant, êtes-vous prêtes à OSEZ?

amélie xxx

Le visage de ma confiance

La vie est un film. La majorité du temps, les couleurs y sont très belles, mais parfois il est en noir et blanc…

Mais depuis son arrivée dans ma vie en 2002, il a été mon repère secret, mon ancre, ma passion, ma fierté, ma raison, mon coeur, mon but, ma force. Il est le visage de ma confiance, celle que je n’ai jamais eu. Il est celui qui a tout laissé tombé pour venir s’installer ici afin que notre histoire prenne vie.

Avec lui, j’ai bâti une vie que je n’avais jamais imaginé, une vie que je ne changerais plus maintenant. Le visage de ma confiance est bien sûr mon mari. Mais cet homme peut être une soeur, une amie, une mère, une fille, une cousine, une voisine, une femme de coeur, tout simplement.

J’ai décidé d’écrire ce petit post aujourd’hui, car je suis TOTALEMENT en amour avec cette chanson de Michael Bublé: http://youtu.be/LoEWmc60wJY

Lorsque je l’écoute, j’ai les émotions à fleur de peau. Profitez de cet temps de réjouissances pour dire à vos proches et à celui ou celle qui vous fait sentir unique qu’il est important dans votre vie. La vie est fragile et malheureusement, on ne dit pas ces choses là assez souvent.

Love you xx

La place des courbes chez la femme…

J’ai décidé d’écrire ce post suite à un article que j’ai lu dernièrement… Cet article m’a choqué et m’a forcé de revoir ma conception sur la femme et son « apparence »…

L’article provient de la chaîne de vêtements très connue aux États-Unis : Abercrombie & Fitch pour ne pas la nommer…  Le lien est en anglais, alors je vais vous dire un peu ce qui en est…

Le président du CEO a affirmé que les femmes qui portent du XL ainsi que du XXL n’ont pas leur place dans la ligne de vêtements…  Ils ont environ 300 magasins aux États-Unis…  Leur style est « axé » sur l’apparence et cible les hommes ayant un « beau » corps musclé et les adolescents « cool ».

La mode commence et arrête où alors?  Nous sommes dans les années 2000 non?  Que dirait-on de Marilyn Monroe aujourd’hui?  Qui fixe les critères de beauté?  Les adolescents et adolescentes reçoivent quel genre de message?  J’ai deux garçons, et je peux vous jurer que j’ai déjà commencé à leur inculquer la valeur de la reconnaissance pour qui les gens sont vraiment.  Je prône le côté humain et social avant l’apparence.  Je leur dit sans cesse de ne pas juger au premier regard. Que la société est diversifiée et que c’est ce qui fait un tout.  J’ai une tolérance zéro dans ces critères de beauté et de ce que la société essaie de nous faire « gober ».

Je suis moi-même cliente de cette marque de vêtements. Je ne me considère « athlétique » et je dois prendre LARGE chez Abercrombie… La dernière grandeur de cette boutique puisque leur vêtement est taillé très serré.  Alors, suite à leur discours, dois-je comprendre un message?  Je serais mieux de commencer à m’entraîner 7 jours sur 7 au lieu de 4 fois semaine puisque je suis dans la « dernière » catégorie?  Mon conjoint qui achète également cette marque porte du XL chez Abercrombie, mais LUI c’est « correct » puisqu’il est un homme… Pour les hommes, le XL signifie « musclé » avec un corps d’athlète… Faut-il vraiment miser sur l’apparence physique à ce point pour vendre des t-shirts à 100$ ?  Je trouvais cette ligne de vêtements cute jusqu’à la semaine dernière… Je remet sérieusement en question ma vision de cette chaîne de vêtements… Je n’ai plus trop envie de leur donner mon argent disons…

 

La société nous projette de fausses images de plus en plus… C’est quoi une « vraie » femme maintenant?  Je ne parle pas seulement de beauté ici… Qu’est-ce qui définie une femme maintenant? Je me pose la question et face au regard que porte le CEO de la chaîne Abercrombie, je ne sais plus trop quoi répondre. Je me demande comment font les jeunes filles pour se retrouver dans un océan d’images, de référence de beauté.  Je suis photographe, alors oui, je retouche mes photos. J’enlève les cheveux dans les yeux, le rouge à lèvre oublié sur les dents, les boutons, les piqures, les taches brunes, mais je ne retouche pas les corps. Je ne recherche pas une femme qui sera comme Barbie. Une symétrie parfaite d’un visage comme dans les magasines n’existe tout simplement pas. Barbie n’existe pas… Le jugement sévère que nous portons sur notre corps reste même lorsque nous avançons dans la vie. Même avec tout le bagage de connaissances, d’échecs, de joie et de peine que nous avons traversé, nous trouvons toujours quelque chose sur nous que nous critiquons. Alors, imaginez les jeunes filles… J’ai été dans le bateau de l’auto-critique beaucoup trop dans mon adolescence, j’en ai souffert, je me suis pris en main. J’ai éprouvé quelques rechutes parfois, mais tout à changer depuis la phrase d’une cliente…

Mlle J (que je vais bientôt prendre en photo au Studio B) m’a dit un jour : tu sais Amélie, tout le monde « panique » à l’idée de gagner une autre année de vie, mais moi, qui a bien failli perdre la mienne, je vais chérir toutes les années et les chiffres qui s’accumuleront avec les années. Je vais célébrer une autre année de plus dans ma vie, celle que j’ai décidé de vivre à fond puisque l’on ne sait jamais ce que demain nous réserve…