Je suis qui je suis.Point.

Ça y est. Je suis sur la bonne voie.

Je le sais, je le sens. Point.

J’avais écrit dans mon dernier billet que 2019 allait être mon année. Si tu ne l’as pas lu, il est ici: 2019 sera l’année des claques…  J’écris ces lignes en ayant la vue sur la mer. Donc, j’ai pris l’avion!!! oui oui!!! i did it esti ! Je sens le vent chaud, je suis sur le balcon de ma chambre d’hôtel, chu juste ben. Ouais, je viens d’écrire ESTI et CHU. 2019 est aussi l’année du « je suis qui je suis ».

J’ai mes démons, et ça, je n’arrête pas de vous le dire. Et je n’arrête pas de vous dire que vous allez être au courant bientôt. Bien, c’est pas mal là que ça se passe je crois bien. J’ai posté une photo de moi en bikini sur mon compte Instagram et cette photo a fait énormément réagir. Dans le sens « positivement » réagir. Alors, GO.

.

Je suis qui je suis.

Respiration profonde.

Go.

.

Amélie. 41 ans. Maman de deux garçons magnifiques. J’ai épousé mon coup de foudre. Nous sommes ensemble depuis 2002. J’ai l’immense bonheur de vivre de ma passion. J’ai eu mon premier tattoo à 18 ans. La fièvre s’est alors emparée de moi. J’en ai trop pour les compter maintenant et il y en aura encore. J’adore les animaux. J’ai eu un cheval, il m’a sauvé d’une folie mentale c’est certain. Je me sens bien avec ces animaux. Je suis une passionnée de plein-air. Le camping et le hiking sont nos activités familiales principales. Je me sens libre dans la nature. Cette liberté apaise mes démons.                                         Ça, c’est le côté doré de ma médaille.

Amélie. 41 ans. Souffre du trouble de l’anxiété généralisée depuis l’âge de 7 ans environ. J’ai un trouble du déficit de l’attention sans hyperactivité. Mon parcours académique ne fût pas de tout repos… Adolescence très difficile. J’ai toujours eu des formes. Je me suis « cachée » de ces formes à vouloir les faire disparaitre. Et j’ai essayé de toutes les façons possibles. Oui, oui, ces formes que je valorisent aujourd’hui et que je mets en lumière dans mon travail. Je les ai tellement détesté, que je suis devenue boulimique. La nourriture était ma confidente. J’engloutissais ma colère, mon sentiment d’être incomprise, ma différence. Bref, j’engloutissais ma vie. Tellement, que cette vie me semblait noire, insipide. J’ai même tenté aller ailleurs. J’ai toujours eu le « feeling » que je n’étais pas assez. Mais malheureusement, j’étais probablement la seule à me l’imposer… Mais ça, je ne le VOYAIS pas encore. J’ai eu un déclic que l’avion était dangereux le 11 septembre 2001. J’ai arrêté de le prendre. J’ai vécu également des atrocités que je ne vous partagerai jamais… j’ai trop peur de réveiller ce genre de démons.                                                            Ça, c’est le côté terne de ma médaille.

.Mais.

J’ai décidé d’affronter ces démons une fois pour toute. Bien entendu j’ai de l’aide. Je suis suivie et médicamentée. À TOUS LES JOURS, la nourriture est un combat. Un vrai C.O.M.B.A.T. Même si je suis en théorie « guérie », cette dualité avec ce démon de merde est difficile. Mon chum me ramène à l’ordre très souvent. Trop, mais trop longtemps je me suis baignée avec un chandail et des shorts. Trop mais trop longtemps, je suis restée sur les chaises à suer ma vie pendant que mes amies s’amusaient dans l’eau. Trop mais trop longtemps, je me suis empêchée d’aller à des partys par peur du jugement. Trop mais trop longtemps, je me suis empêchée d’exister.

.EXISTER.

Si tu n’existes pas, t’es mort.

Fuck, GOOOOO. La vie à sûrement mise sur mon chemin des femmes qui donneraient TOUT pour vivre. Des femmes qui n’ont pas choisi la maladie. Fuck, nous sommes en santé, nous sommes en vie. VIVONS, RÊVONS, MANGEONS.

J’ai eu deux enfants. Deux GROS bébés de 9 livres à deux ans d’intervalles. Mon ventre n’est que vergetures. Imagine avec mon background toé chose le bordel dans ma tête… Mais j’ai donné la vie, deux fois. Alors ceux et celles qui ne sont pas contents de voir des vergetures, ben regardez-moi pas. POINT. Moi j’EXISTE. Je me garde en forme, je mange de aliments santé, mais quand je prends mon verre de vin et mes chips, je fais un gros fuck you à mon démon (car il est là à me regarder) et j’EXISTE.

Sérieusement, la prochaine fois que vous vous empêcherez pour EXISTER, pensez à ceux et celles qui donneraient TOUT pour être à votre place. Pensez à ceux et celles qui compte les verres de vin qui leur reste à boire, car la vie quitte leur corps tranquillement. Pensez si c’était vos enfants qui auraient les mêmes combats que vous? C’est sûrement grâce à ces femmes que ma vision de la vie a changé. C’est grâce à VOUS que maintenant j’EXISTE à 41 ans. Mieux vaut tard que jamais.

Tu vis avec le même démon que le mien? Sache qu’il s’apprivoise, qu’il devient plus petit avec le temps. Tout part de TOI. Que si tu as besoin d’en parler à qqn qui est passé par là, je suis là. Mais la meilleure ressource reste un psychologue. Une fois que tu trouves la bonne personne, ta vie t’appartient.

Tu as UNE VIE, UNE.

Go. Fonce. Quand on vieillit, on commence malheureusement à comprendre que le temps file, trop vite.

Je suis qui je suis.

Amélie xx

4 avis sur « Je suis qui je suis.Point. »

  1. Ouyyyy quel article poignant.. felicitation à toi pour ce cheminement dans ta vie et je te souhaite le.meilleur pour la suite… Des claques et encore des claques plus fortes les unes que les autres… J’ai eu les miennes aussi et NOM DE DIEU ca fait tellement mal et tellement de bien après.
    On n’a qu’une seule tête et qu’un seul corps autant l’aimer comme il est sinon… Qu’est ce qu’on aimera alors…ce que nous esperions être??? Gros bisous d’une ex compléxée répantie 😉

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s