S’assumer ou pas?

17 mai. Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie. Je suis encore surprise de voir qu’il y a beaucoup de chemin à faire sur ce sujet qui ne devrait plus être tabou, selon moi.

Ceux qui me connaisse savent que je suis outrée que des humains doivent encore en 2016 faire un « coming out ». Pourquoi faut-il faire une annonce de la sorte? J’espère qu’un jour, et je souhaite prochainement, que les humains pourront vivre leur orientation en toute liberté sans devoir faire une annonce telle un secret d’une double vie que l’on porte et que l’on stresse pendant 20 ans de peur d’être lapidé…

Pourquoi j’écris un billet sur cette journée internationale? Parce que c’est un peu en lien avec l’acceptation de soi. Le StudioB c’est ça.

Depuis quelques années déjà, j’essaie de redonner cette liberté et cette expression de soi à des femmes de tous âges, de toutes les formes, de toutes les orientations. Il est temps en 2016 que l’on prenne le contrôle de notre vie et que l’on vive pour vrai. Il est temps de casser nos barrières, nos préjugés, nos distorsions sur notre image corporelle. Il est temps de s’aimer pour qui nous sommes et d’embrasser la vie que nous avons envie de vivre. La vie est courte, trop courte.

Sur cette température d’un mois de novembre en plein mois de mai, à 8h05 AM et que mon studio ressemble à une chambre noire, je vous souhaite une magnifique journée internationale de l’acceptation de soi.

Je crois que la meilleure façon de s’aimer, c’est d’oser. C’est d’ailleurs pourquoi que j’ai fait de ce mot de 4 lettres ma mission et que je l’ai même de tatoué (en anglais) afin de ne jamais oublier sa signification.

Amélie xxx