Leçon de vie…

Dans la vie, il y a des gens avec une âme particulière…

Ces personnes que l’on croisent et qui ne laissent personne indifférent. Je crois fortement que mon fils a cette âme et que j’espère qu’il la gardera longtemps. Il a une âme sage, vraie, transparente. J’ai croisé également une femme, qui rayonnait autant. Je dis rayonnait, puisqu’elle a malheureusement perdue son combat contre le cancer du sein… Elle était tellement une femme magnifique et je vous partage ce matin notre rencontre et ce que toute cette aventure m’a apporté.

C’était il y a 18 mois exactement. Je faisais la file pour entrer dans un magasin de tissus. Une femme ma-gni-fi-que est arrivée avec sa poussette et son mini mini bébé à l’intérieur. J’ai eu un coup de coeur pour cette personne et je ne comprenais pas ce qui se passait, mais je devais à tout prix lui parler. J’ai retenu mon envol puisque je ne la connaissais pas du tout et que c’était une des premières fois que je ressentais cette âme envers un adulte. À l’intérieur, nous étions à la même table de coupe et on se regardait quelques fois. Elle m’adressa la parole en premier en me demandant qu’est-ce que je voulais faire avec le drôle de tissu que je tenais dans mes mains. Je lui répondit que j’étais photographe et que je cherchais des tissus particuliers. Du fait même, je me cherchais un mini bébé et que j’avais envie photographier le sien. Il avait 5 jours… wow!  Nous avons parlé un peu, échangé nos coordonnées et le lendemain, elle était en studio! Pendant la séance, nous avons parlé, parlé et parlé. On aurait dit que nous étions amies depuis déjà quelques temps. Nous avons même échangé quelques trucs personnels. Elle rayonnait, elle était drôle, elle m’apaisait.

Quelques jours après la séance, elle devait revenir pour chercher ses photos. Elle était vraiment en retard et je commençais à m’inquiéter… Lorsqu’elle arriva, sa voiture était brisée. Elle venait d’avoir un accident sur la route vers le studio et elle avait son bébé dans l’auto… J’étais en panique pour elle, je lui ai demandé si elle avait besoin de quelque chose ou autre. Est-ce que tout le monde était ok? Elle me regarda avec un sourire radieux et me tendit un sac cadeau en me disant: « Tiens, c’est pour toi. Je voulais à tout prix continuer ma route, ma voiture est vieille, mon bébé est ok, je voulais te donner un petit cadeau pour te remercier des photos…. » Et v’lan, je réalisais à ce moment même que cette femme était plus vraie et plus forte que nature. Une fille que je connaissais que depuis une semaine était digne d’autant de bonté! J’étais sous le choc, tout simplement.

Et c’est quelques jours après cette aventure, que le verdict est tombé. Je n’y croyait pas lorsqu’elle m’a apprise la nouvelle… Bang, la vie faisait un 180 degrés. Pourquoi? Pourquoi elle? J’ai suivi avec un peu de distance ce qu’elle combattait. Puis après son opération, j’ai lancé un défi à toutes mes anciennes clientes d’OSEZ et qu’elles devaient m’écrire un texte sur les raisons pourquoi elles désiraient participer. J’espérais du plus profond de mon coeur qu’elle participe, mais je n’avais aucun contrôle… La date limite arriva, et seulement quelques heures avant la fin du concours, un courriel arriva dans ma boîte. C’était le sien. Je pourrais dessiner la scène tellement je m’en souviens. J’ai lu son texte et j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps. C’était si beau, si vrai, si fragile… Quelques mois après, ma maquilleuse et moi étions au rendez-vous pour la séance. Elle avait une vision, une séance de rêve, nous l’avons fait. Nous avions réservé l’endroit qu’elle avait choisie, tout était magique. Elle s’est dévoilée à moi, elle m’a fait la plus belle preuve de confiance, elle m’a laissé capter cette partie d’elle si fragile. Elle était toute en beauté, elle avait un sourire magnifique malgré la crainte qui était derrière ses yeux. Elle rayonnait tout autant, mais avec plus de fragilité. C’était tout simplement un moment magique, unique, que je ne revivrai surement pas dans ma carrière. Et la suite de l’histoire… elle correspond à une femme qui m’a appris que la vie est si fragile et qu’il faut tout faire pour y participer du mieux que l’on peut. Nous avons tous nos hauts et nos bas, et nous en aurons tout le long de celle-ci. Mais nous avons la chance et la force de faire de notre vie ce que l’on désire le plus. Il faut garder le sourire, se battre, rêver, se surpasser, croire en nos rêves et en nos capacités. Depuis cette rencontre, je ne remet plus rien à demain, je serre fortement mes enfants à tous les soirs, je ris si fort avec l’homme de ma vie, je vis ma passion à fond et j’essaie de sourire un peu plus chaque jour en pensant à toi…

Merci de m’avoir abordé la première, merci pour ton sourire, ta joie de vivre, ta force de détermination. Merci d’avoir fait de moi une photographe de coeur, merci de ta confiance unique. Je suis certaine que ton mari et tes enfants suivront tes pas, qu’à leur tour ils continueront ton lègue d’âme particulière.

Tu vis maintenant à travers tes deux garçons à qui tu as léguer la plus belle chose au monde, l’authenticité. J’aurais aimé te dire encore plus merci, mais je sais que tu m’entends. Dis-toi que je ne prendrai plus jamais mes photos de la même façon maintenant. Tu seras un peu dans chacune d’elle maintenant…

À toi ma belle Jolyane, je te dédie ce billet ainsi qu’à ta famille xxx

Je te dédie ta photo préférée de notre séance. Tu es simplement, magnifique! xxx

9 avis sur « Leçon de vie… »

  1. Ping : Bracelets de lumière | AmelieBoucherPhotographie

  2. Ping : Cette présence qui m’adoucit… | Amelie Boucher - Studio B

  3. Ping : Face à face | Amelie Boucher - Studio B

  4. La nature est si bien fait, que vous etiez supposer de vous rencontrer afin de faire une connaissance qui fera partie de ta nouvel ames de vie. Bravo de partager cette rencontre si magique . Nobulie pas de passer au suivant et surtout de garder en perspective ce que la vie nous apporte sur notre chemin. Juste eux avec les yeux veritablement ouvert peuvent voir ce que vous avez vu et vecu. merci pour ce precieux partage. 🙂

  5. Salut, Je suis toujours surpris de faire la lecture de tes textes je trouve que tu as une trs bonne plume tu as un talent cach depuis quand tu cris si bien un jour tu vas certainement crire un livre tu pourrais parler de ta famille

    Bonne soire

    Continues

  6. J’ai rencontre Jolyane une seule fois et elle m’a troublee par sa determination et sa joie de vivre…Elle avait eu son diagnostic 2 semaines plus tot et, malgre le choc de cette affreuse nouvelle, elle etait rayonnante…et meme plus positive qu’on ne l’aurait imagine. Je pensais sincerement qu’elle s’en sortirait, en fait, je ne pouvais imaginer que cette salete de maladie viendrait la chercher a un si jeune age….
    Ma belle Jolyane…merci de m’avoir permis de te rencontrer…xxx

  7. Quel beau texte… Tes mots nous permettent de mettre plein d’images sur cette belle rencontre. J’ai connu l’histoire de Jolyane la semaine dernière via une amie et ouf, ça a chamboulé pleins de choses en moi… Nous avions quasi la même vie; j’ai 30 ans, 2 enfants (moi 2 filles), je suis infirmière et j’en suis à un peu plus de 2 ans après mon diagnostic de cancer du sein (qui a moi aussi progressé durant ma seconde grossesse): ma fille avait 29 jours quand je l’ai su. Après tout ce que j’ai pu lire au sujet de Jolyane depuis une semaine, j’aurais tant aimé la rencontrer pour échanger… J’ai l’impression que nous avions une âme semblable. Encore bravo pour ton texte… Ça remue beaucoup de choses, surtout lorsqu’on connaît la finalité de son histoire, mais moi j’ai de la chance, je suis en remission…

    • Bonjour Roxanne,

      Je suis certaine qu’elle aurait pris le temps de discuter avec toi. Mais dis-toi qu’à travers tous les mots que les gens écrivent sur elle, elle touche à coup sûr. Je t’envoie également de la force et du courage. Merci pour tes bons mots. xx

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s