Ce que m’a appris Mlle M…

Mlle M m’a contacté pour une session boudoir.  Ses raisons?  Se faire plaisir et redécouvrir la femme en elle. (jusque là, c’est génial!) Maman, conjointe, travailleuse, amie, elle porte le chapeau de tous les métiers… (jusque là, génial!).  Elle est MA cliente parfaite, celle pourquoi j’adore mon travail de photographe, celle pour laquelle je fais de ma passion ma vision de la photographie. Au début, c’est dans la gêne que le tout a commencé… normal c’est une séance boudoir!  Mais plus que la séance boudoir avançait, plus les barrières tombaient. (encore plus génial!)  Nous avons beaucoup ri, l’atmosphère se réchauffait, et celle que je soupçonnais qui se cachait bien au fond d’elle s’est pointée le bout du nez!  Et là, j’étais témoin d’une émancipation merveilleuse, une découverte qui m’a touchée, énormément touchée.

À la présentation des photos, j’étais tout autant ou sinon plus émue qu’elle. J’ai pris moi-même un risque pour enfin faire de cette passion mon travail. J’ai puisé au fond de moi pour trouver cette femme qui n’ose pas encore assez… et là, j’étais témoin de l’émotion pure d’une maman qui se redécouvrait dans sa féminité.  Il faut sortir de notre zone de confort parfois, même si nous avons peur, si nous n’avons pas confiance en nous… C’est à ce moment que nous découvrons de belles choses!  La maman en moi, l’épouse, la femme et la photographe remplie sa mission lorsque je vois une petite larme de joie et d’émerveillement couler sur une joue rougie par la gêne ou la pudeur dévoilée… (c’est elle sur la photo! Superbe n’est-ce pas? )

 

Mlle M

 

Moi? Je ne serai jamais capable! Je suis trop gênée!

Toutes les raisons sont bonnes pour ne pas vouloir « oser » !  Dites-vous que cette expérience en est une où le plaisir est au rendez-vous!  Vous êtes à votre plein potentiel lorsque vous êtes heureuses et bien.  Je travaille (ou plutôt m’amuse) dans une atmosphère de confiance, de respect, de délicatesse.  Je ne suis pas là pour juger… juger quoi justement? Que je suis moi aussi maman et que la grossesse et l’âge ont fait leur preuve sur mon corps?  Ce qui est essentiel, c’est que vous laissiez tomber la pression, la tension, les remises en question et savoir que l’auto-critique n’aura pas la chance de se présenter devant mon objectif. Je veux sentir l’essence même de la personne devant moi, la fragilité, le laisser-aller de la femme.  Avoir du plaisir est la seule chose qui importe dans ce genre de shooting.  Laissez-moi vous guider, laissez vous aller, le plaisir est à votre portée!  Allez-y , osez!

osez